Comparaison entre les deux objets de votation

Le 19 mai 2019, on votera sur la révision de la loi sur l’aide sociale (LASoc) décidée par le Grand Conseil et sur le projet populaire « Pour une aide sociale efficace ». La révision est un projet visant à démanteler et économiser. Elle veut réduire de 8-30% le forfait d’entretien de l’aide sociale. Ainsi les normes CSIAS qui constituent des recommandations ayant fait leurs preuves ne seront plus valables dans le canton de Berne. Avec la révision de la LASoc, le canton de Berne veut économiser environ 6 millions de francs.

Le projet populaire « Pour une aide sociale efficace » a été lancé par des partis et associations qui s’opposent aux réductions dans l’aide sociale. Le projet populaire veut que les normes CSIAS restent en vigueur dans le canton. Le projet populaire veut également introduire une série d’améliorations pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes dans le cadre de l’aide sociale. Ainsi, dès 55 ans les chômeurs âgés devraient être mieux traités par rapport à la réinsertion professionnelle et être soutenues par les prestations complémentaires plutôt que par l’aide sociale. De cette manière, il est possible de prévenir la pauvreté qui plus tard peut toucher les personnes âgées. Le projet populaire prévoit en outre de nouvelles mesures pour la formation continue et la qualification professionnelle des personnes dans le cadre de l’aide sociale. Cela devrait permettre d’augmenter sensiblement les chances de réinsertion professionnelle. Le projet populaire engendre des coûts supplémentaires d’environ 4 millions de francs par année.

Le tableau ci-après montre les différences entre les deux variantes:

Révision LASoc Projet populaire
Application des normes CSIAS dans le canton de Berne non oui
Implication renforcée de l’économie dans l’intégration professionnelle oui oui
Les chômeurs de plus de 55 ans sont mieux traités non oui
Formation continue et qualification ciblées des personnes dans l’aide sociale non oui
Amélioration des mesures incitatives oui oui
Réduction des prestations chez les enfants et le jeunes oui non

Contrairement à la révision de la LASoc qui et un projet de démantèlement social, le projet populaire veut réformer l’aide sociale par des innovations. A cette fin, on investit de manière ciblée dans la formation, la qualification et la réinsertion professionnelle des chômeurs âgés. Ces mesures ont un coût. Toutefois, les coûts supplémentaires engendrés par le projet populaire sont modestes et de surcroît extrêmement judicieux sous l’angle de la politique sociale. En résumé, le projet populaire veut combattre la pauvreté, la révision de la LASoc lutte contre les pauvres.